Notre Histoire

 

Nous sommes deux amis, Gaël et Lionel (et cousins par alliance maintenant!), passionnés par le monde brassicole.

Après des années de dégustations de bières d'ici et d'ailleurs, l'idée de créer notre propre bière a germé.

 

Au début de l'été 2016, nous brassons pour la première fois chez Lionel. Coincés entre la cuisine et la salle de bain, l'expérience nous montre qu'un appartement exigu n'est pas des plus pratique pour fabriquer de la bière. Qu'importe, la première cuvée de Bière du poète est une réussite! Un cru resté gravé dans nos mémoires! Nos stocks sont dévalisés par nos amis et familles!

C'est ainsi qu'en septembre 2016, GALIO, qui n'est autre que la contraction des prénoms Gaël et Lionel, est officiellement fondée!


Nous partons alors en quête d'un nouveau lieu pour accueillir notre fameux breuvage, et c'est suite à la traditionnelle "cousinade" de la famille à Carrouge, que le maître des lieux nous propose une place dans la grange attenante à la maison. Quelle opportunité de pouvoir brasser dans cette demeure déjà chargée d'histoire, puisque c'est là que le poète Gustave Roud y aura vécu la grande majorité de sa vie. L'occasion d'écrire, peut-être, une autre page de l'histoire de cette bâtisse.

Mais la place manque et pour pouvoir produire de manière à pouvoir s'ouvrir à terme au commerce local, nous déménageons en mars 2018 à Aigle dans un box nous permettant enfin de travailler entièrement par gravité lors des brassages.

Aujourd'hui, la brasserie produit environ 160 litres tous les mois. Notre gamme est actuellement composée de 4 recettes constamment travaillées et améliorées et quelques recettes "one shot".

 

Nos stocks sont rapidement écoulés au sein de notre réseau d'amis et de la famille, notre plus précieuse source d'inspiration et de motivation.

 

Gaël et Lionel profitent du soleil aux portes ouvertes de la micro-brasserie en avril 2017.
Gaël et Lionel profitent du soleil aux portes ouvertes de la micro-brasserie en avril 2017.
La ferme où Gustave Roud vécu, à la sortie du village de Carrouge.
La ferme où Gustave Roud vécu, à la sortie du village de Carrouge.

 

 

Qui est Gustave Roud?

 

Après avoir fait sa licence ès lettres à l'Université de Lausanne, il collabore aux Cahiers vaudois et à la Revue Romande, et participe activement aux activités du journal Aujourd'hui (1929-1931) ainsi qu'aux éditions de la Guilde du livre, fondée en 1936.

 

Vivant en solitaire dans la ferme familiale de Carrouge, la poésie dont il publie de nombreux recueils semble sa seule passion, même si le poète peut se prévaloir d'un talent pour la photographie et la traduction, activités toutefois occasionnelles. Son cercle d'amis fût fameux: Charles Ferdinand Ramuz, Ernest Ansermet et René Auberjonois, Maurice Chappaz pour n'en citer que quelques-uns.

 

 

Considéré comme l'un des plus grands poètes de Suisse romande, Gustave Roud, tente par sa poésie consacrée à un sujet extérieur, les paysages du Haut-Jorat, d'accéder à la perception d'un ailleurs, d'un paradis perdu. "Méditations lentes, patientes, soutenues par le rythme de la marche ou suggérées par un paysage, les proses roudiennes décrivent les conditions d'apparitions des signes du paradis, des messages venus d'ailleurs" (Roger Francillon, vol. III, p. 116).

 

 

Après son décès, une Association des Amis de Gustave Roud se constitue et publie, depuis 1982, les Cahiers Gustave Roud comprenant de nombreux textes inédits. Vingt-six ans après la mort de l'écrivain, l'édition parisienne le redécouvre et la collection de poche Poésie/Gallimard publie en un volume son Air de la solitude ainsi que son premier poème paru Adieu, puis Pour un moissoneur et Requiem, dédié à sa mère. Le même éditeur publie la correspondance entre le poète de Carrouge et Philippe Jacottet.

 

(Source: Wikipédia)

 

Gustave Roud et son appareil photo.
Gustave Roud et son appareil photo.